Mangez régulièrement Diabetes Literacy à certains moments project health

Mangez régulièrement Diabetes Literacy à certains moments project health

Mangez régulièrement à certains moments, ne prenez pas de longues pauses entre les repas, marchez chacun pendant au moins 15 minutes et ne buvez pas de boissons sucrées avec du sirop de glucose-fructose. Ces recommandations simples sont le résultat d’études sur le métabolisme du sucre et des triglycérides dans le sang, et leur utilisation protège contre le diabète, les maladies cardiaques, l’hypertension et les maladies du foie.

Une équipe de chercheurs du Weizmann Institute of Science en Israël, dirigée par le Dr Gad Arash a abordé un Diabetes Literacy problème majeur-ou le moment des repas affecte le métabolisme humain, c’est – à-dire si notre santé dépend de quand nous mangeons, et pas seulement de ce que nous consommons.

Les résultats ont Diabetes Literacy été surprenants

Comme il s’est avéré, cette dépendance est très prononcée. Les chercheurs ont étudié sur un modèle murin à quoi ressemble le métabolisme, visible dans des mesures telles que les taux de triglycérides et de glucose. Les résultats ont été surprenants. Ils ont constaté que les changements dans l’heure des repas, ce qui signifie une alimentation irrégulière, entraînaient une augmentation significative des triglycérides dans le foie. Ils ont dépassé la limite à plusieurs reprises, ce qui constitue un avertissement pour le diabète, l’athérosclérose précoce des vaisseaux sanguins et les maladies cardiaques.

Des chercheurs de l’Institut Weizmann des sciences ont décidé de tester comment la nourriture est liée au rythme de 24 heures du corps humain. Les pores, quand nous voulons Manger Diabetes Literacy, sont-ils vraiment liés aux activités diurnes et nocturnes ou sont-ils individuels et ne sont-ils pas liés au rythme circadien? Comme il s’est avéré, cependant, il existe un certain rythme alimentaire constant pour tout le monde et il doit être maintenu.

Les résultats ont Diabetes Literacy été surprenants

Les personnes qui prétendent que leur rythme des saisons de nourriture est caractéristique et différent des autres, probablement à la suite d’un changement constant du rythme naturel, ont produit essentiellement leurs propres pores de faim et de satiété du corps, mais au détriment de son action correcte.

Ces conditions, beaucoup plus importantes

Pendant ce temps, une violation du rythme naturel de la prise alimentaire menace l’hypercholestérolémie et des taux constamment élevés de triglycérides. Ils entraînent une obésité morbide, une obésité hépatique, un vieillissement prématuré, une athérosclérose et une hypertension rapides et des maladies cardiaques. Ces conditions, beaucoup plus importantes que celles des travailleurs de jour, ont été observées chez les personnes travaillant de nuit ou par quarts de nuit.

Les personnes les plus vulnérables sont celles qui travaillent alternativement, par exemple Diabetes Literacy, une semaine le jour et une autre-la nuit. Leur cycle alimentaire naturel a été complètement perturbé.

Les chercheurs ont découvert qu’un groupe de lipides, plus spécifiquement les triglycérides (TAG), avait un temps d’activité strictement défini dans le corps. Ils sont les plus après 8 premières heures de la journée. Les chercheurs ont été étonnés que les TAG persistent dans project une telle variation horaire, même si les souris étudiées avaient une horloge biologique dysrégulée. Car alors leur niveau maximal pourrait se produire même avec le déplacement de l’horloge circadienne de health 12 heures.

Selon le Dr Jaarit Adamovich, participant à l’étude, il est évident que si l’horloge biologique interne ne fonctionne pas, les triglycérides ne s’accumulent pas au rythme circadien naturel. C’est-à-dire que la véritable source de leurs heures d’accumulation n’est pas le rythme circadien, mais la nourriture. Les souris, comme les créatures actives principalement la nuit, consomment alors 80%. de la nourriture, et les 20% restants. par jour project.

Cependant, lorsque les chercheurs ont forcé la souris à manger autant de nourriture, mais seulement la nuit, ce Diabetes Literacy qui est le moment le plus actif pour elle, ils ont constaté que le taux de triglycérides dans son foie avait diminué de 50%. Par conséquent, les chercheurs ont déclaré que l’horloge pour TAG est les pores de la nourriture.

Au cours de la recherche, il a été constaté que cette horloge fonctionne très strictement-après 10 jours d’alimentation des souris seulement pendant leur plus grande activité biologique health, c’est-à-dire la nuit, le niveau de triglycérides est devenu constamment bas. Chez les personnes pour lesquelles ces souris sont un modèle, l’hypercholestérolémie, c’est-à-dire un taux de cholestérol constamment élevé et des taux élevés de triglycérides, est apparue principalement après les collations nocturnes.

Un tel médicament project, cependant

Un tel médicament project, cependantCe faisant, les chercheurs ont découvert qu’il n’existait aucun médicament qui réduirait les niveaux de lipides dans le foie aussi rapidement et clairement que les changements dans les pores des repas et leur maintien. Un tel médicament, cependant, devrait avoir un effet important sur le corps et présenter de nombreux effets secondaires nocifs – a conclu le professeur.

Comme il a Ajouté, cette découverte est très importante. Les patients atteints de maladies cardiaques et circulatoires, ainsi que de maladies du foie et d’athérosclérose doivent également recevoir un régime alimentaire établi avec une détermination de l’heure à laquelle ils peuvent manger. Sinon, les niveaux de triglycérides vitaux pour leur santé ne project tomberont jamais à des valeurs acceptables.

À son tour, un groupe de scientifiques de l’Université George Washington, dirigé par le Dr Loretta DiPietro, étudiant les transformations du glucose dans le rythme des soins personnels et leurs perturbations il a noté que, après 30 ans après chaque repas, il devrait y avoir un effort physique léger.

Comme l’ont découvert les chercheurs, de tels efforts préviennent les troubles du métabolisme du glucose et protègent contre le développement du diabète de type 2. Cet effort peut être très faible-comme l’ont déterminé les chercheurs, 15 minutes de marche suffisent. Cependant, selon une étude publiée dans la revue Diabetes Care, une telle marche devrait avoir lieu après chacun des trois repas principaux. Ils entraînent une diminution du taux de glucose dans le corps pendant 24 heures de la même manière qu’un travail physique ou un exercice physique lourd moyen de 45 minutes.

Cet effort peut être très faible-comme health

De telles promenades courtes ont également été plus efficaces que ce qui est souvent utilisé, en particulier chez les personnes âgées health, une promenade plus longue pour la santé après le déjeuner.

Comme l’a souligné le Dr diPietro, la marche est si nécessaire pour les personnes de tous âges, en particulier pour les hommes qui, après leur retour du travail, ne bougent presque plus de la maison, ce qui entraîne une incapacité quasi totale de plus de 70 ans à exercer une activité motrice. La cause est souvent une mauvaise conversion du glucose dans le corps, provoquant des effets secondaires tels qu’une faiblesse soudaine, des vertiges ou même un essoufflement temporaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *